Laissez-nous un message

Nouveautés
Toutes les nouveautés

Derniers avis

Par Martine B. le 14 Nov. 2018 :

(5/5) 
Produit évalué : Caramel au beurre salé OFFRE DECOUVERTE Très appréciable...

Par Patricia F. le 14 Nov. 2018 :

(5/5) 
Produit évalué : Caramel au beurre salé OFFRE DECOUVERTE Quel régal pour les...

Par Christele V. le 23 Oct. 2018 :

(5/5) 
Produit évalué : Caramel au beurre salé OFFRE DECOUVERTE Ce caramel est délicieux à...

Tous les produits concoctés avec passion par Les prés de Marnand

Dans leur exploitation familiale au coeur des monts du Beaujolais vert, Séverine, son frère et ses parents élèvent des vaches. Au coeur de 200 hectares de terrain, 115 vaches charolaises et 40 vaches laitières de race normande pâturent paisiblement dans les champs.

Une exploitation familiale depuis presque 40 ans

C’est dans les années 80 que les parents de Séverine reprennent l’exploitation de leur voisin, 70 hectares, pour se créer un complément de revenu. Ils élèvent quelques Charolaises jusqu’à la fin des études de leurs 2 enfants. Son BTS Production Animale en poche, Séverine rejoint ses parents sur l’exploitation et ils choisissent de se spécialiser dans les chèvres laitières avec près de 280 bêtes à élever.

Finalement rejoints par le frère de Séverine, ils abandonnent peu à peu l’élevage des chèvres pour s’adonner à leur vraie passion : les vaches. D’abord uniquement laitières puis progressivement de plus en plus de Charolaises, la race emblématique de la région, ils produisent un lait généreux, et des viandes savoureuses dans des conditions éthiques et naturelles.

vaches charolaises plein champ

Une belle exploitation autosuffisante de 115 Charolaises

Aujourd’hui, l’exploitation s’est agrandie, après le rachat de plusieurs terrains, pour accueillir les 115 Charolaises et les 40 vaches laitières au coeur des champs et prés alentour. Les 200 hectares de terrain servent à la fois à l’élevage des bêtes mais aussi à la production de céréales et de maïs pour leur alimentation. La ferme est certifiée sans OGM et “ferme raisonnée”, qui atteste du bien être animal sur l’exploitation. Il suffit d’observer Séverine échanger avec ses bêtes pour être convaincu de cette démarche.

Seule la paille et quelques céréales indispensables à l’équilibre nutritif des bêtes, qui ne peuvent être produites dans la région sont achetées à des producteurs, toujours français, mais un peu plus lointains.

Les vaches sont élevées en pâturage la majeure partie de l’année, en plein champs où elles paissent tranquillement à longueur d’année. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles ont la place de courir ! Les veaux sont élevés sous leur mère, c’est à dire qu’ils ne sont pas séparés de leur mère, et qu’ils sont nourris exclusivement par elle les premières semaines de leur développement. Les petits veaux se nourrissent d’un lait plus riche, et parfaitement adapté à leurs besoins, et en plus, par mimétisme, ils grignotent herbes et céréales au pied de leur mères et congénères. Ailleurs dans l’industrie, pour produire une viande parfaitement blanche, on les nourrit uniquement de lait traité, dans des espaces clos et aseptisés. Rien de tel chez Séverine.

Un projet, la vente directe de viande fermière

Depuis juillet 2016, la ferme propose sa viande de veau et de boeuf en vente directe. Les plus beaux morceaux sont découpés dans un atelier local puis vendus et/ou cuisinés dans des conserves artisanales, aux recettes authentiques. D’ici 2 ans, Séverine et sa famille ont pour projet d’ouvrir un magasin de producteur (en collaboration avec d’autres artisans), pour proposer leur viande fermière plus régulièrement et mettre en avant la qualité de leur élevage. En attendant, ils continuent de s’occuper de leurs veaux et vaches avec toujours autant d’amour et d’attention...

charolaises plein champ

Mais alors seuls les habitants des monts du beaujolais vert pourraient profiter de leur excellent travail ?

Eh bien non, car vous pouvez aussi retrouver leurs produits sur Temps Gourmand.