Pourquoi consommer localement ?

Pourquoi consommer localement ?

De plus en plus de personnes tentent de consommer de manière plus éthique, plus respectueuse de l’environnement. Les exigences des consommateurs évoluent de plus en plus, moins de pesticides dans les légumes et céréales, de la viande issues d’élevage responsable et à taille humaine. 

Temps Gourmand relève ce défi, le collectif permet à tous d’avoir accès à des produits de producteurs locaux. 

 

Pourquoi acheter directement chez les producteurs ?

 

Consommer local a de nombreux avantages. Cela permet de profiter de produit frais de saison. De retrouver le vrai goût des fruits cueillis la veille, des légumes cultivés sans pesticides ni engrais. 

La transparence est aussi un avantage majeur, car quand vous consommez localement, la traçabilité des produits est beaucoup plus aisée. Tandis que lorsque vous faîtes vos courses dans des hypers-marchés, il est parfois difficile de connaître l’origine de certains produits.

Autre atout, l’expérience d’achat. Lorsque vous vous rendez sur une exploitation agricole, où sur un marché de producteur, faire ses courses devient non pas une corvée mais une activité est agréable. Acheter auprès des producteurs locaux, initie un processus de régulation. En effet, on achète que ce dont on a besoin, on gaspille donc moins ! 

Faire ses courses localement c’est aussi un acte citoyen, en achetant chez les producteurs aux exploitations à taille humaine, on cultive le tissu économique local.

 

Comment consommer local avec Temps Gourmand ?

 

Le confinement a renforcé des modes de consommation peu répandu ou pratiqué de façon marginale comme le bio, la consommation responsable, ou encore “le fait maison”.
Temps Gourmand permet à tous de consommer des produits provenant directement des membres du collectif, producteurs et artisans.
Le collectif a mis en place un système qui centralise les productions locales de chaque producteurs et livre rapidement à domicile pour des raisons de fraîcheur.  Si cela vous intéresse nous avons réalisé un article sur ce sujet : Comment chronofresh a démocratisé la livraison de produit frais ?

Dans cette démarche vertueuse Temps Gourmand va plus loin en faisant appel à des livreurs “propres” pour livrer ses commandes sur Marseille : Des livraisons plus propres avec REX Cargo. Pour les producteurs, Temps Gourmand est plus qu’un simple site e-commerce, c’est un lieu d’échange et de soutien. Le collectif s’entraide et échange des idées, des recettes. 

Plusieurs pôles de producteurs ont été organisés pour des pré-acheminements maîtrisés vers le lieu de préparation de commandes,

-Pôle Roanne

-Pôle Sud-Ouest ( Baigts de Béarn)

-Pôle Marseille

Ces 3 pôles producteurs permettent à Temps Gourmand de limiter les coûts et les contraintes environnementales des expéditions de produits.Chaque producteurs Temps Gourmand est animé par les mêmes valeurs : proposer des produits du terroir sain aux origines transparentes.

Le Pôle Roanne regroupe plusieurs producteurs dont Séverine des Prés de Marnand éleveuse de charolaises, 

Philippe de Château Bellevue éleveur de canard et volailles , la famille Malnou, producteurs de piment, Jean-Louis Bidaian, spécialités orientales sont tous des producteurs originaires du Sud-Ouest de la France.

La région Sud marseillaise est le lieu ou le plus de producteurs se regroupent. On y retrouve bien-sûr Stéphane de la Maison Matthieu, Mélanie des biscuits Le Bada, Claire et Aurélien des chocolats La Baleine à Cabosse, Karine des épices Sarabar, Mireille des poutargues Benisti, Lorène de La Cave à  Thés, Nathalie cave à vin Pour, Skobi et bien d’autres.

Des produits sains et locaux pour l’été

 

Si vous avez prévu des apéritifs, ou des repas en famille cet été, Temps Gourmand propose des produits géniaux et délicieux à partager en famille ou entre amis.

Comme les condiments et tartinables Skobi.  Cette  jeune entreprise a été créée par 2 amis d’enfance, David et Julien. Ils se sont lancés dans la lacto-fermentation. (Si ça vous intéresse nous avons rédigé un article : La lacto-fermentation c’est quoi ? ).Des maquereaux fumés de Maison Matthieu accompagnés de fenouil space de chez Skobi c’est délicieux.

Pour les apéritifs, Mélanie de la biscuiterie Le Bada a spécialement crée une recette de crackers aux 4 graines aux tomates séchées et aux olives. Des biscuits apéritifs sans conservateurs ni additifs (Les biscuits apéritifs, les rois des aliments transformés ? )

 Accompagnés de vins naturels de Nathalie de La Cave à Vin Pour et des dés de saumons fumés de Maison Matthieu votre apéritif sera parfait !

 

La fable, un outil pour comprendre les comportements d’achat

La fable, un outil pour comprendre les comportements d’achat

 21 ème écrit du livre I des Fables de Jean de La Fontaine, “les frelons et les mouches à miel” s’avère être une fable on ne peut plus actuelle. Elle est aussi et surtout à l’origine d’un adage très célèbre « à l’oeuvre on connaît l’artisan ». En effet cette dernière n’est pas la plus connue, mais elle est certainement une dont le sens est intemporel. Grâce à cette fable, nous mettons en lumière les comportements d’achat et de consommation des français qui évoluent continuellement et qui ont été remis en cause pendant la crise sanitaire .

Ci-dessous la fable  :

Les Frelons et les Mouches à miel 

A l’oeuvre on connaît l’Artisan.

Quelques rayons de miel sans maître se trouvèrent :

Des Frelons les réclamèrent ;

Des Abeilles s’opposant,

Devant certaine Guêpe on traduisit la cause.

Il était malaisé de décider la chose.

Les témoins déposaient qu’autour de ces rayons

Des animaux ailés, bourdonnants, un peu longs,

De couleur fort tannée, et tels que les Abeilles,

Avaient longtemps paru. Mais quoi ! dans les Frelons

Ces enseignes étaient pareilles.

La Guêpe, ne sachant que dire à ces raisons,

Fit enquête nouvelle, et pour plus de lumière

Entendit une fourmilière.

Le point n’en put être éclairci.

« De grâce, à quoi bon tout ceci ?

Dit une Abeille fort prudente,

Depuis tantôt six mois que la cause est pendante,

Nous voici comme aux premiers jours.

Pendant cela le miel se gâte.

Il est temps désormais que le juge se hâte :

N’a-t-il point assez léché l’Ours ?

Sans tant de contredits, et d’interlocutoires,

Et de fatras, et de grimoires,

Travaillons, les Frelons et nous :

On verra qui sait faire, avec un suc si doux,

Des cellules si bien bâties. « 

Le refus des Frelons fit voir

Que cet art passait leur savoir ;

Et la Guêpe adjugea le miel à leurs parties.

Plût à Dieu qu’on réglât ainsi tous les procès !

Que des Turcs en cela l’on suivît la méthode !

Le simple sens commun nous tiendrait lieu de Code ;

Il ne faudrait point tant de frais ;

Au lieu qu’on nous mange, on nous gruge,

On nous mine par des longueurs ;

On fait tant, à la fin, que l’huître est pour le juge,

Les écailles pour les plaideurs.

 

 

Une fable intemporelle

 

Comme dans la fable de la Fontaine, vous croisez tous les jours des frelons. Des usines agro-alimentaires avides, qui prétendent faire les produits authentiques lorsqu’ils n’en font que de détestables copies, taillées pour le profit. 

Et bien comme les guêpes qui les jugèrent, et rendirent aux abeilles leur honneur, vous les gourmitons êtes celles et ceux qui disent qu’un saucisson, ça n’est pas entouré de talc, qu’un saumon fumé ça conserve le goût du poisson, qu’un biscuit ça n’a que quelques ingrédients, dont aucun n’a le nom d’un procédé chimique, qu’un jambon ça n’est pas rose fluo, qu’une confiture ça n’est que du sucre et du fruit. Vous êtes ceux qui disent maintenant, comme en tout temps, qu’à l’oeuvre, on connaît l’artisan.  Ça n’est pas seulement grâce aux abeilles, nous autres artisans défendons des produits sains et savoureux, que nous allons continuer à faire de nos terroirs des créateurs de bonne nourriture, c’est aussi grâce aux guêpes, qui choisissent de leur faire honneur en achetant leurs produits. 

Depuis plusieurs années nos modes de consommation évoluent, La crise sanitaire et la période de confinement que nous avons vécues ont révélé des réflexes bien ancrés dans les habitudes de consommation des français.

 

Comment le confinement a bouleversé nos comportements d’achat ?

 

Le confinement a bénéficié à la consommation de produits biologiques et locaux, cependant les achats en vrac ont fortement diminué au profit de produits préemballés. Les français auraient-ils fait passer la sécurité sanitaire avant leurs préoccupations écologiques ?

Les ventes de produits d’hygiène, de nettoyage, de désinfection et la décontamination général et systématique des emballages des denrées alimentaire a mis à rude épreuve la tendance zéro-déchet et pesticides.

Comme le montre si bien l’article rédigé par MADE, les comportements d’achat des français ont considérablement évolué :

+ 1,2 million de foyers supplémentaires ont testé le drive ou la livraison sur la première semaine de confinement dont près de 500 000 retraités

7,4 millions de foyers ont acheté au moins une fois par mois un produit de grande consommation en ligne. Un an plus tôt, ce chiffre n’était que de 4,9 millions.

“La proximité est devenue le 4e critère de choix des Français durant la 5e semaine du confinement alors qu’il était seulement 7e au début de la période. 79 % d’entre eux déclarent ainsi acheter des produits locaux aussi souvent que possibles.”

La crise sanitaire a eu le mérite de mettre en exergue les limites de la mondialisation. Selon Sophie de Reynal, directrice marketing “le confinement n’a pas duré assez longtemps pour que des nouvelles habitudes observées (retour aux fourneaux) s’ancrent, d’autant que les changements qui se sont opérés ont été contraints et non souhaités. La crise économique qui va gagner la planète va remettre la question du prix au cœur des motivations d’achat”.

 

Dans notre société actuelle l’instantané est devenue la règle. On observe que des initiatives émergents pour redonner sens au temps qui passe et inventer de nouveaux modèles pérennes. D’après Edgar Morin, philosophe et sociologue, l’accélération financière et technologique, profondément déconnectée du rythme de l’être humain, mène notre société à l’épuisement. 

Certains comme Temps Gourmand refuse de se soumettre aux diktats de l’urgence et de l’immédiat, pour redonner du sens aux modes de consommation. 

 

Notre collectif Temps Gourmand 

 

Le collectif Temps Gourmand est une aventure plurielle, qui réunit depuis 4 ans maintenant des producteurs, artisans et paysans, et des consommateurs gourmands en quête de produits de qualité, la communauté des gourmitons

La valeur ajoutée : des produits du terroir et des relations durables et saines entretenues entre les producteurs et les gourmitons.

Commandez sur Temps Gourmand

Commandez sur Temps Gourmand

Aux professionnels, restaurateurs et épiciers, La force de Temps Gourmand ? Proposer des produits d’exception, jusque là inaccessibles à un circuit de distribution classique. 

Pour les producteurs, Temps Gourmand est plus qu’un simple site e-commerce, c’est un lieu d’échange et de soutien. Le collectif s’entraide et échange des idées, des recettes. Une des illustrations en est la réaction commune au moment du confinement, avec une initiative de réduction des frais de transport #solidaires, et la mise en ligne de nouvelles recettes #des paillettesdansvosassiettes.  

Comment utiliser le piment d’Espelette ?

Comment utiliser le piment d’Espelette ?

Il entre dans de nombreux plats typiques du Pays Basque, par exemple : le Marmitako, la Piperade à l’Ibaïona, l’Axoa d’Espelette, etc. C’est un grand classique de la cuisine française, souvent imité, jamais égalé.

Vous avez acheté du piment d’Espelette en poudre mais vous vous demandez comment le conserver et l’utiliser ? Pas de panique, voici les informations :

Comment utiliser le piment d’Espelette en cuisine ?

Le piment d’Espelette s’utilise quasiment partout au quotidien! Vous pouvez ainsi le rajouter dans les sauces et marinades sur les viandes, les poissons, les légumes ou même dans les pâtes, les bouillons de cuisson et dans les desserts. Il se marie particulièrement bien aux volailles comme le poulet, aux poissons blancs, aux crevettes, à la charcuterie (un délice avec du jambon sec!) mais aussi sur les œufs. Il conviendra également pour assaisonner vos légumes, que ce soit vos piperades (préparation à base de tomates et de poivrons), etc… En dessert, le piment d’Espelette relèvera et mettra en valeur la saveur du chocolat, notamment du chocolat noir. Plus étonnant: vous pouvez également ajouter une touche de piment d’Espelette dans vos cocktails.
Mais aussi, utilisez-le en fin de préparation, pour relever vos plats et développer leurs arômes.

Faites vous livrer à domicile votre piment d’Espelette :

piment Espelette

Poudre de piment d’Espelette AOP 40g à partir de 7,50€

Dans quelle recette utiliser le piment d’espelette ?

Voici d’autres idées où vous pouvez rajouter le piment d’espelette par exemple dans un potage, sur des crudités, sur une viande grillée, du poisson, la poudre de piment d’Espelette ravira tous les palais.

Qu’il soit frais et émincé en fines lanières ou sec et réduit en poudre, cette épice relève de nombreuses préparations. On l’utilise traditionnellement dans les soupes, les sauces, ou pour agrémenter viandes, légumes, poissons…

Mais quelques initiatives ont donné lieu à des accords en apparence plus insolites. Aussi marie-t-on aujourd’hui ce piment avec du chocolat. Mais le cacao n’était-il pas à l’origine une boisson épicée ?

De façon plus originale, l’association de la poudre de piment d’Espelette avec des fruits frais, compotes, sablés, cacao…est un vrai délice. Il convient aux préparations salées, sucrées (miam le brownie au piment d’Espelette) et peut mettre être utilisé pour la préparation de cocktails

Là encore, d’autres traditions nous révèlent que l’accord n’est pas si inattendu. On retrouve en Espagne des salades d’orange légèrement poivrées.

Comment cuire le piment d’Espelette ?

Le piment d’Espelette peut aussi bien se rajouter en début de cuisson qu’à la fin, voire directement à table en remplacement du poivre. Ajouté en fin de cuisson il délivrera pleinement tous ses arômes. Il est également possible de le faire revenir à l’huile d’olive, comme de l’ail ou de l’oignon, avant de rajouter le reste de votre préparation (viande ou autre). Le piment d’Espelette peut également se rajouter directement dans les bouillons pour parfumer pâtes et riz.

La charcuterie sans nitrite : Comment la reconnaître ?

La charcuterie sans nitrite : Comment la reconnaître ?

On appelle le saucisson de bien des noms : Saucisson sec artisanal, saucisson fait-maison, saucisson fabriqué en France… Et vous, comment faites vous pour vous y retrouver ? Tous semblent très bien, voir les mêmes. Mais vous vous en doutiez en commençant cet article, il n’en est rien ! Alors jetons ensemble un oeil aux étiquettes, et à l’aspect de ces saucissons. Comment reconnaître la charcuterie sans nitrite ?

L’allure, l’apparence : les trois F

Tout d’abord, pour reconnaître un saucisson réalisé comme on le faisait depuis toujours, et donc par un artisan, et pas une usine, fiez vous aux trois F. Les quoi ?

Forme, Ficelle, Fleur

Un saucisson c’est l’assemblage de parties de viandes nobles, et d’une certaine variété de graisse, qu’on ne retrouve que dans le derme des cochons, et qui a la vertu de se transformer en conservateur naturel s’il est séché dans les bonnes conditions. On va emboutir ce mélange dans un boyau.

Viande, gras de porc, boyau, séchage… évidemment, à la fin, cet objet doit avoir une forme plus ou moins biscornue. S’il est régulier, longiligne, c’est que les produits mis dedans ne sont pas les bons, que ce n’est pas du boyau, et qu’on n’a pas respecté le process de séchage ancestral qui transforme la chair en saucisson savoureux. C’est l’indice FORME.

La ficelle

Un artisan entoure son saucisson, et le ferme, avec une FICELLE. S’il est entouré de plastique, fermé par un morceau de ferraille : c’est fabriqué dans une usine !

La Fleur

Lors du séchage, un procédé naturel, impliquant le gras dont j’ai parlé plus haut, le boyau naturel et des ferment lactiques, éléments clés da la saveur et de la texture du saucisson, recouvre la surface du saucisson d’une épaisse flore blanche. Celle ci, lorsqu’il arrive sur nos étals, s’est transformé en cette poudre blanche si caractéristique.
Les saucissons industriels sont fait sans ce procédé (ils utilisent des procédés chimiques, également appelés poudre de perlimpinpin), et donc, pas de flore sur la surface. Pour la travestir, ils utilisnet du talc. Si quand vous tapotez le saucisson dans le creux de votre main, la poudre blanche tombe dans votre paume : c’est du talc. Et pas un bon saucisson. Testez donc la FLEUR du saucisson.

Les ingrédients :

On retrouve toujours, et sans cesse les fameux nitrites.
Pourquoi retrouve t on des nitrites dedans ? et c’est quoi d’abord ? Est ce dangereux pour la santé ?

Qu’est ce que sont les nitrites ?

Si je vous dis nitrate de sodium, nitrite de sodium ou bien E250, E251, E252, cela vous dit-il quelque chose ? En effet, les nitrites ont plusieurs appellations suivants les produits.

Par ailleurs, cet additif donne une couleur rose qui donne une belle couleur (ou pas) aux jambons des grands surfaces et autres charcuteries. Cette couleur rose rend plus attirant le produit à l’égard du consommateur.

Mais ce n’est pas tout, le nitrite de sodium est en réalité un conservateur, cela permettrait d’augmenter le délai de conservation et ainsi rendre le goût plus fade. En avez vous déjà mangé du saucisson fermier au vrai goût authentique ?

Est ce dangereux pour la santé ?

Contrairement à ce qu’on annoncé certains médias, cela n’est pas la charcuterie en soi qui est nocive, ce sont bien les produits ajoutés aux viandes comme les additifs et les conservateurs comme justement les nitrites qui ont un effet pour notre santé. A long terme, d’après plusieurs études, l’excès de nitrites est considéré comme l’un des facteurs responsables des cancers des voies digestives ou autres maladies comme l’hyperactivité, l’asthme, les insomnies…. Et vous savez ce qui est le pire ? C’est que nous en trouvons dans environ 98% des charcuteries produites en France.

Les industriels du saucisson cherchent à produire un produit standardisé c’est a dire des produits tous semblables : Saucisson longiligne, régulier, couleur rougeâtre et leur poudre blanche sur le dessus.
Pourtant, de plus en plus de personnes veulent mieux manger et font de plus en plus attention aux étiquettes des produits.

Qu’est ce que le saucisson industriel ? Est une charcuterie sans nitrite ?

Tout savoir sur le saucisson industriel. Apprenez à déchiffrer les étiquettes pour acheter du saucisson artisanal fermier… “Saucisson fermier” la mention attire dans les supermarchés.
Chez les industriels du saucisson nous ne connaissons rien du cochon, pas même l’origine. Il quasi impossible de savoir avec quoi les cochons ont été nourris et encore moins dans quel condition ils ont été élevés.

Pour tirer les prix toujours au plus bas ou se faire une marge importante, les industriels n’hésitent pas à mélanger des morceaux les moins nobles du cochon c’est à dire les morceaux les moins chers comme le cartilage, des morceaux d’os ou bien encore ajoute plus de morceau de gras.

La plus grosse différence entre un saucisson industriel et un saucisson artisanal, c’est le hachage de la viande en plus ou moins gros morceaux suivant le type de saucisson voulu.
Dans le saucisson d’une grande surface, nous retrouvons une accumulation de produits et nous y retrouvons des tas d’additifs et de conservateurs.

Je ne vous parle même pas des boyaux synthétiques, qui coûte encore une fois bien moins cher qu’un boyau naturel. Nous y retrouvons dedans du collagène ou bien encore de la cellulosique.

Mais alors ou acheter du saucisson sain ?

Du saucisson 100% petit producteur : Une charcuterie sans nitrite

De nombreux éleveurs et charcutiers voient les choses différemment. Ils proposent du vrai saucisson fermier tout simplement, qui ne contient pas de nitrites, de salpêtre, de conservateurs, d’additifs ou encore du lactose.

Là où nous voulons en venir, c’est que de plus en plus de personnes se renseignent à propos du saucisson fermier. Si vous lisez cet article c’est que vous cherchez peut être à mieux manger, avec des produits sains et de qualité.

A force de vouloir toujours payer moins cher et aller plus vite, les industriels de la viande finissent par proposer un produit qui n’a plus rien avoir avec du saucisson. Entre additifs, conservateurs et autres produits ajoutés, nous savons plus réellement le vrai goût du saucisson. Et nous avons aucun retour sur ces produits sur notre santé dans les années à venir.

Des producteurs et artisans charcutiers essayent tout de même de faire perdurer la tradition en élaborant du saucisson sec artisanal simple et savoureux. C’est le cas de pleins d’autres producteurs passionnés. Vous pouvez retrouver leurs produits en ligne sur Temps Gourmand et commandez en direct d’un petit producteur bienveillant des produits avec une histoire issus de notre terroir.

Qu’est ce qu’un régime Cétogène ?

Qu’est ce qu’un régime Cétogène ?

Le régime cétogène (ou keto) est un régime alimentaire qui prône une très faible consommation de glucides à la faveur d’un apport plus important de lipides. Mais que comporte un régime Cotègene.

Qu’est ce qu’un régime Cétogène ?

Perdre du poids en mangeant gras et en excluant le sucre: c’est la promesse pour le moins surprenante du régime cétogène. Comment fonctionne-t-il ? Est-ce efficace ?

Le régime cétogène est une alimentation pauvre en glucides et riche en lipides qui s’écarte donc des habitudes de consommation humaines et des recommandations pour la population générale.

La Nutrition recommande depuis 2006 les pourcentages d’apports caloriques suivants : 40 à 55% pour les glucides, 30 à 40% pour les graisses, et 15 à 29% pour les protéines.

Or dans l’alimentation cétogène, on parle de 70 à 80% de lipides, 20 à 25% de protéines et 5 à 10% de glucides. Voyons tout cela en détail !

Quelles sont les caractéristiques d’un régime cétogène ?

  • Consommation très importante de lipides (75 % des apports)
  • Apport en protéines inchangé
  • Réduction considérable des apports en glucides
  • Perte de poids rapide
  • L’état de cétose aurait de nombreux bienfaits santé : Regain d’énergie, protection contre certaines pathologies, etc…

Les grands principes du régime Cétogène

À l’origine utilisé chez les enfants atteints d’épilepsie afin de réduire les crises, le régime cétogène ou Keto a été développé dans les années 1920. Le régime keto a gagné en popularité ces dernières années en tant que méthode rapide pour perdre du poids.

Pour fonctionner, le corps dispose de trois types de carburants alimentaires: les glucides, les lipides et les protéines.
Lorsque les glucides sont en quantité très réduite, le foie se met à fabriquer des corps cétoniques à partir des matières grasses alimentaires ou des réserves de graisses de l’organisme. On dit que le corps est en «cétose»: Il se transforme en machine à «brûler» les graisses. Les corps cétoniques deviennent dès lors la principale source énergétique de la plupart de nos cellules. .

  • Profil : Riche en graisses et pauvre en glucides
  • Principe : Limiter tous les glucides (féculents, aliments sucrés, fruits) et privilégier les graisses. L’objectif est de diminuer les réserves de glycogène (sucre) afin de produire des corps cétoniques comme source d’énergie alternative.
  • Points forts : Satiété. Perte de poids rapide par mobilisation des graisses corporelles
  • Points faibles : Déficit possible en certains minéraux et vitamines lorsque le régime est strict, constipation, risque potentiel de calcul rénal

Quels aliments faut ils manger ?

Voici quelques exemples d’aliments que vous pouvez manger si vous faites un régime cétogène.

Le saumon fumé artisanal

saumon fumé artisanale

saumon fumé artisanal à partir de 8€

Le saumon est une très bonne source de protéines (22g pour 100g). Celles-ci empêchent le stockage des mauvais lipides et favorisent un meilleur traitement des sucres par les cellules.
Bien qu’il soit plus gras que les poissons maigres,, le saumon est excellent pour la santé, et apporte en plus à l’organisme des omégas-3, bénéfiques aux artères et au cerveau, en luttant contre l’hypertension et le cholestérol.

Les oeufs de poisson

poutargue marseillaise

Poutargue Marseillaise sous cire à 19,80€ ou sous vide à 20,10€

On n’y pense pas assez mais pour diversifier ses sources de protéine, et s’enrichir en minéraux, vitamines et oligo-éléments, il y a les oeufs de poisson. Caviar pour les grandes occasions, oeufs de lompe ou de saumon, et à découvrir si vous ne le connaissez pas encore : la fameuse Boutargue, ou Poutargue comme on la nomme en Provence, à Martigues dont elle est originaire, ou à Marseille où elle est très populaire. On dit de la Poutargue à Marseille qu’elle est le caviar de la Méditerranée.

Viande rouge

viande direct producteur

Charolaises élevées en plein air

La viande rouge est un véritable atout pour apporter de nombreux nutriments à l’organisme. Elle est pleine de fer, ce qui vous donne de l’énergie et vous évite les risques d’anémie. La viande rouge contient également des vitamines du groupe B, notamment de la vitamine B1. Le principal atout de la viande rouge, mis à part son goût, réside dans les protéines qu’elle contient. C’est un excellent apport protéinique qui vous assure des tissus en bonne santé.

Choisir sa viande en direct du producteur est un élément essentiel pour garantir sa qualité.

Jambon

jambon sans nitrite

Jambon sans nitrite, de belles tranches sans additif ni conservateur

Riche en protéines, deux belles tranches (100g) en apportent autant qu’un petit steak, le jambon ne fournit pas plus de 3% de graisses et de 120kcal aux 100g lorsqu’il est cuit, parfait en cas d’excès de cholestérol ou de surpoids. Le jambon constitue aussi une bonne source de zinc et de fer bien assimilables, des oligoéléments essentiels aux défenses immunitaires, et de vitamines B1, B3 et B6, indispensables à la production des globules rouges.
Choisissez un jambon sans nitrite, du jambon authentique issu d’un producteur engagé.

Fromage

fromage fermier

Fromages fermiers d’exception

Souvent pointé du doigt pour son apport calorique soi-disant trop élevé, ce produit laitier est en réalité moins gras que ce qu’on imagine… à condition de ne pas en abuser bien entendu ! Le fromage est notre première source de calcium. En plus du calcium et du phosphore, le fromage contient aussi du magnésium, du potassium et des vitamines A, B2 et B12. C’est pourquoi la consommation régulière et raisonnable de fromage aide à prévenir l’apparition de certaines maladies.

Sélectionnez des fromages fermiers si possible AOP dont le fromagers vous partagera son histoire avec passion.

Mais le plus important de tout, la seule chose qu’il faut retenir concernant les régimes c’est que le meilleur des régimes c’est que ce soit bon.

Partez à la découverte du café vert !

Partez à la découverte du café vert !

Le café vert est un café très spécial. Il est surtout dédié aux personnes qui veulent maigrir et il est obtenu à partir d’une toute autre technique afin de ne pas perdre trop de caféine lors de sa production. D’après les scientifiques, il s’agit d’une plante médicinale extrêmement puissante puisqu’il apporte de nombreux bienfaits sur notre santé et sur notre bien-être. Donc, il y a lieu de démontrer cela tout en donnant de plus amples informations sur le café vert.

Les propriétés médicinales du café vert

Pour commencer, le café vert est un bon brûleur de graisse naturel. Il a une meilleure action coupe-faim et il agit comme un véritable diurétique. C’est le type de produit que les chinois et les indiens utilisent pour diminuer les excès de graisses, de sucres et d’eau dans l’organisme. Puis, il est aussi parfait pour les régimes qui visent à éliminer les toxines, les mauvaises graisses, les acides, les produits chimiques, les métaux lourds, les pesticides et les polluants.
Par ailleurs, il convient de souligner que le café vert améliore également le fonctionnement de certains organes, ne citant que : les reins, les intestins, le foie, l’estomac et la vessie. Et il développe aussi les capacités cérébrales et il améliore les performances sportives, intellectuelles et physiques. C’est pour cette raison que les adeptes de ce genre de café ont souvent une bonne mémoire, de bons réflexes physiques et mentaux et une meilleure capacité de concentration et d’apprentissage.
Le café vert lutte aussi contre la fatigue chronique physique, mentale et nerveuse et il réduit l’impact des maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson ou l’Alzheimer. Enfin, le café vert apporte aussi l’éveil et la vitalité nécessaire au quotidien et aux compétitions sportives. Il réveille et dynamise l’esprit pour aider à surmonter le stress.

Les différentes manières de consommer le café vert

Il existe différentes manières de consommer le café vert. De un, on peut l’acheter en grains et le laisser macérer dans de l’eau froide durant toute une nuit. Puis, on peut le boire deux fois par jour sans le cumuler avec d’autres boissons qui comportent de la caféine.
De deux, on peut le prendre au rayon café au même endroit que les capsules compatibles et le café en grain et bénéficier d’un mélange de café, c’est-à-dire qu’il est associé à un autre café classique, notamment à un café torréfié, pour garantir un goût irréprochable. Ici donc, le café vert peut être consommé trois fois par jour au maximum car le fait de le mélanger à un autre café diminue sa puissance.
Mis à part cela, il est également possible de rencontrer de nombreux compléments alimentaires qui comportent des extraits de café vert. Dans ce cas, les produits apparaissent sous forme de gélules ou de capsules et on les avale comme des médicaments.
Toutefois, il est conseillé de bien respecter la posologie et la durée de la cure si l’on opte pour ces compléments alimentaires car ils peuvent occasionner des effets secondaires. Et bien sûr, il ne faut pas prendre d’autres compléments alimentaires de type « minceur » ou « tonus » pendant le traitement pour ne pas dépasser la dose normale recommandée.

Les éventuels effets secondaires, dangers et contre-indication du café vert

Pour parler enfin des éventuels effets secondaires, dangers et contre-indication du café vert, il faut noter qu’il peut parfois engendrer une augmentation de l’urine et aussi une augmentation de l’élimination des toxines. Mais en général, tout le monde peut le consommer sauf les jeunes enfants et les femmes enceintes.
Il y a lieu de préciser enfin que pour une cure qui s’effectue sur le long terme, il est préférable de faire des pauses de quelques jours et d’alterner le café vert avec d‘autres plantes médicinales pour permettre à l’organisme de respirer un peu et de tirer un maximum de tous les principes actifs et propriétés des plantes.