Le Vin sobre, épicerie fine et 4 adresses à Marseille

Le Vin sobre, épicerie fine et 4 adresses à Marseille

Tout d’abord, le vin sobre c’est un concept de cave à vin et d’épicerie fine marseillaise, dont trois quartiers de Marseille ont la chance de profiter. Historiquement dans les quartiers sud, ils s’installent maintenant dans l’hyper centre à Marseille. L’occasion pour nous de vous les présenter

Une sélection de produits rigoureuse

Fabrice, créateurs des trois épiceries a d’abord été intéressé par les poissons fumés Matthieu Matthieu. D’ailleurs, il a tout de suite mis leur saumon fumé à sa carte et dans sa banque froid, et l’enthousiasme de ses clients pour les poissons fumés nous a liés ! Forts de cette confiance, nous lui avons fait découvrir les produits d’autres amis producteurs, et certains on trouvé leur place dans ses boutiques. Avec Fabrice, nous partageons l’amour des beaux produits de terroir, faits avec passion par de petits producteurs.

L’épicerie Le Vin Sobre, le restaurant Negresko

De plus, au vin Sobre Negresko, vous pourrez choisir quelques belles bouteilles de vin, faire vos emplettes pour votre dîner mais également manger sur place. Quelques tables, un menu à l’ardoise revu chaque semaine ce qui est toujours un gage de qualité, et la chaleur du service. Idéal pour déjeuner quand on est dans le quartier, et retrouver la vraie belle cuisine de bistrot, souvent revisitée.

L’épicerie fine à Mazargues du Vin Sobre

Par ailleurs, à L’epicerie de Mazargues est idéalement placée ! Ici pas de casse tête pour se garer, vous aurez de quoi garer votre voiture juste devant la vitrine, que demander de plus. vous pourrez fureter les étagères tranquillement et découvrir d’incroyables produits d’épicerie fine, dénichés au fil des ans, dont notre fameux saumon fumé et quelque charcuterie sans nitrite que vous reconnaîtrez. La cave à vin et à spiritueux est bien sûr à la hauteur de la réputation du lieu.

Le Vin sobre à la Plaine

Quant au Vin sobre s’est depuis quelques mois implanté dans le quartier de la Plaine, rue Saint Michel. Une belle devanture en angle, difficile à rater ! La cave est comme toujours bien achalandée, la banque froid et les rayonnages contiennent quelques produits Temps Gourmand que vous reconnaîtrez sûrement, parmi d’autres produits sélectionnés avec autant de soins.

Le petit nouveau, Le Vin sobre de La Ciotat

Le petit dernier, le petit nouveau, le Vin Sobre a décidé d’ouvrir sa dernière cave à La Ciotat. Le même concept que dans les autres caves, une partie épicerie fine avec des produits du terroir de petits producteurs et une partie cave à vins et de spiritueux.

Enfin leurs adresses:

Le Vin Sobre Mazargues
2, av. Maréchal de Lattre de Tassigny
13009 Marseille
Horaires : tous les jours de de 10h à 20h

Le Vin Sobre rue Negresko
56, rue Négresko
13008 Marseille
Horaires :
Du lundi au vendredi de 10h à 20h
Samedi de 10h à 13h et 15h à 20h
Dimanche de 10h à 13h

Le Vin Sobre à la Plaine
30 Rue Saint-Michel, 13006 Marseille
Horaires :
jeudi 10:00–12:30, 15:30–20:00
vendredi 10:00–12:30, 15:30–20:00
samedi 10:00–20:00
dimanche 10:00–20:00
lundi 15:30–20:00
mardi 10:00–12:30, 15:30–20:00
mercredi 10:00–12:30, 15:30–20:00

Le Vin Sobre de La Ciotat
45 Voie Ariane, 13600 La Ciotat
Horaires:
Lundi de 13h00 à 20h00
Du Mardi au Vendredi De 10h00 à 20h00
Dimanche : Fermé

Le site internet du Vin Sobre

Tout savoir sur le vin naturel

Tout savoir sur le vin naturel

A l’heure où les produits naturels sont de plus en plus en vogue, nous nous sommes penchés sur le vin naturel, une boisson plus saine et un véritable plaisir pour les papilles. Nathalie, fondatrice de la cave POUR, fraîchement devenue relais frais de Temps Gourmand, nous fait découvrir tous les secrets et vertus du vin naturel.

Qu’est-ce qui fait la particularité de vos vins naturels ?

Beaucoup de clients achètent mes vins parce qu’ils sont faits ici. Ce sont des vins de quartier donc un circuit court, c’est à côté de chez eux, et une fois qu’ils l’ont goûté, ils l’ont apprécié. Qu’est-ce qui fait qu’on achète mon vin ? C’est qu’on l’aime. Ça ne peut pas être autrement. Il y a une deuxième partie de ma clientèle qui vient chez moi, qui vient acheter mes vins parce que ce sont des vins naturels. Et qu’ils sont friands de ces vins là.

Comment vous y prenez-vous pour les fabriquer ?

Ce ne sont que des raisins. Je travaille avec des viticulteurs qui sont tous en bio en Lubéron, en Ardèche sud, ou encore dans les Cévennes.  On s’entend sur les cépages que je veux avoir chaque année. Dans l’idéal, c’est moi qui choisis ma date de vendange mais ce n’est pas toujours le cas. Je n’ai pas d’équipe de vendangeurs. Donc j’achète mon raisin vendangé mais je suis présente aux vendanges et à ce moment-là c’est moi qui dis au vendangeur ce que je veux. Est-ce qu’il faut faire du tri sur la vendange ou pas, est-ce qu’on prend les petits grappillons ou pas, est-ce qu’on prend les raisins même s’ils sont un petit peu abîmés etc. Voilà, c’est quand même moi qui dirige la vendange, après je reviens ici – à Marseille – et je mets tout en cuve ou au pressoir pour faire la fermentation.

Le pressoir est entièrement manuel et en bois, c’est un pressoir ancien. Tous mes outils, à part la boucheuse sont manuels. Je n’ai pas de machines électriques, c’est vraiment un travail artisanal.

Concernant le temps de fermentation c’est très variable, ça dépend du raisin. Ça peut être dix jours comme trois ou six mois, on ne peut pas savoir. Pour savoir s’il est bon, je le goûte.

Qu’en est-il du goût justement ? Vos vins ont-ils une saveur particulière ?

C’est quand même très différent des vins conventionnels à la dégustation du fait de ce mode de fabrication où l’on n’ajoute aucun produit chimique dans les vins. Quand on y met des intrants c’est pour les contrôler, les faire aller là où on veut qu’ils aillent, qu’ils aient le goût qu’on voudrait qu’ils aient. Dans les vins naturels il y a une part très incertaine. Ce n’est pas aléatoire parce que c’est quand même le raisin qui fait le vin mais il est moins bordé, il a moins de barrières autour de lui à toutes les étapes de fabrication.

Le goût c’est une histoire personnelle. Personne ne va ressentir le même goût. On aime les choses parce qu’elles nous correspondent. Mais, pour moi ce qui est flagrant, ce qui a su me charmer la première fois. Et qui reste valable quand je regoûte des vins conventionnels, c’est que dans les vins naturels il y a une explosion aromatique, le goût est très expressif, très explosif, très franc. On l’appréhende tout de suite, il est vraiment croquant en bouche.

L’autre chose que je trouve très importante aussi c’est la buvabilité. Avant, je trouvais souvent les vins lourds à boire. Je trouvais que c’était pâteux sur la bouche, et qu’au bout du deuxième verre on était un peu assommé, on avait envie de dormir. Cet effet du vin ne me plaisait pas. J’aimais les vins blancs mais ça me faisait des crampes, je ne dormais plus la nuit. Je trouvais qu’il y avait un effet délétère sur le corps. Pour moi les vins naturels n’ont pas du tout ces effets là, même s’il y a de l’alcool et qu’il peut y avoir une ivresse si on en boit beaucoup, je n’ai pas les effets secondaires que j’avais avant avec les vins conventionnels. Il y a cet aspect croquant, cette sapidité, une fois qu’on en a bu, on a encore envie d’y retourner !

Mais n’est-elle pas dangereuse cette envie d’en reprendre ?

Oui c’est dangereux, il faut faire attention ça reste de l’alcool, mais c’est tellement plaisant, c’est réellement un plaisir et puis je trouve que le vin naturel est très dynamisant, il y a beaucoup d’énergie dedans comparé à l’expérience que j’ai eu avec certains vins rouges qui assommaient ou endormaient et des vins blancs qui énervaient. Là, je ressens cela comme une énergie.

Découvrez Temps Gourmand

Pour commercialiser votre alcool y a-t-il des contraintes réglementaires spécifiques ?

Ce sont exactement les mêmes réglementations que pour les vins conventionnels. Je suis agréée par les douanes. Dès que quelqu’un fabrique de l’alcool il doit être agréé et contrôlé par les douanes.

Où vous procurez-vous vos bouteilles ? Les réutilisez-vous ?

J’ai eu beaucoup de mal à trouver un fournisseur qui voulait bien me livrer, ils n’ont pas l’habitude d’avoir des livraisons de bouteilles de vin à Marseille. Je suis donc passée par une coopérative en Provence et mon projet c’était de consigner mes bouteilles étant donné que je fais de la vente locale, mais je n’ai pas encore réussi à mettre le « process » en place. C’est un peu compliqué car il faut nettoyer les bouteilles et du point de vue de l’utilisation de l’eau, ce n’est pas très écologique finalement. La plupart du temps je récupère mes bouteilles, je les nettoie, et je les stocke. Avec mon nouveau local j’espère que je vais pouvoir mettre en place un système pour consigner les bouteilles et les réutiliser en tout cas.

Quel message avez-vous envie de faire passer avec POUR?

On peut boire du vin naturel sans se ruiner ! Parce que les vins naturels sont rares, on a de toutes petites productions, donc ça a tendance à coûter cher. Ils sont faits à la campagne, il y a les intermédiaires, donc tout cela se paie et en faisant de la vente en circuit court, en vente directe, je peux faire un prix qui est celui du producteur au consommateur. Ce n’est pas abordable pour tout le monde, ça reste des produits artisanaux un peu rares mais malgré tout un peu plus accessibles. Donc mon message c’était celui-là. Rendre un peu plus accessible ce vin là, d’un point de vue de proximité. Et que les gens le consomment comme étant leur vin. On l’aime bien, il est bio et naturel.

Personnellement je trouve que c’est le juste prix vu le travail qu’il y a derrière. C’est un travail énorme. Bien plus risqué, bien plus compliqué, bien plus lent que faire du vin conventionnel. Et les gens comprennent cela. Ils viennent à la cave, on discute. Je leur explique par exemple que lorsqu’on met le vin en bouteille on ne sait jamais dans combien de temps il sera bon. On dit toujours qu’il faut passer un mois car pendant un mois il s’habitue à la mise en bouteille. Au bout de deux mois généralement on dit qu’on peut le commercialiser. Mais l’année dernière j’ai eu des cas où le vin a mis presqu’un an à se remettre de la mise en bouteille. Donc quand j’explique cela à mes clients ils comprennent bien. Quand on attend quelque chose un an, ça ne peut pas être deux euros la bouteille.

Est-il possible selon vous que dans quelques années, il n’y ait plus que du vin naturel sur le marché ?

Je ne pense pas car il y a des enjeux. Les enjeux financiers sont trop importants pour les industries, les grands domaines, les gros marchés etc. C’est quand même un produit où il y a une spéculation importante. Il y a une très grosse spéculation internationale. On n’a pas la même spéculation sur les tomates. Nous, dans l’univers des vins naturels, on s’est affranchi, on est sorti de ce milieu de la spéculation. Il y a un très grand univers. On est une toute petite niche dans cet univers, donc je ne pense pas que l’univers entier puisse devenir naturel.

Le vin naturel n’a à présent plus de secret pour vous ! Plus qu’à le goûter en vous concoctant par exemple un petit apéro entièrement naturel avec du vin POUR accompagné de quelques délicieux fromages, saucissons ou jambons sans nitrite que vous pouvez retrouver sur Temps Gourmand. Une explosion de saveurs en bouche garantie !

Découvrez la cave POUR : fabrication de vin naturel au cœur de Marseille

Cave POUR : vinification et vente de vins naturels à Marseille

Cave POUR : vinification et vente de vins naturels à Marseille

Nouveau point relais frais de Temps Gourmand, Nathalie nous raconte son histoire avec le vin naturel et comment elle a créé sa cave POUR en plein cœur de Marseille. Découvrez. La Cave POUR : vente de vins naturels à Marseille

Parlez-nous un peu de votre parcours avant de vous lancer dans le vin…

J’ai fait des études supérieures en anthropologie pendant plusieurs années. Puis une formation en sciences de l’information scientifique et technique à l’université. Depuis plus de vingt ans je travaille en tant que gestionnaire de l’information dans une association. J’ai déjà un peu deux vies on va dire, avant celle-ci.

Comment avez-vous eu l’idée de créer POUR?

Avant de créer POUR j’ai d’abord eu une rencontre avec les vins naturels, voilà le point de départ. J’ai découvert les vins naturels, je me suis passionnée pour ça .J’ai beaucoup exploré cet univers, beaucoup fréquenté des vignerons, des salons. J’ai fait beaucoup de dégustations, jusqu’au jour où je me suis dit que je voulais faire du vin. J’avais fait le tour de la dégustation et de la découverte, et j’ai eu envie d’en faire. C’est tout l’univers des vins naturels qui m’a intéressé. Il y a le vin, la dégustation évidemment. Mais il y a aussi les gens, qui ils sont, ce que ça veut dire aujourd’hui « le vin naturel » dans les modes de consommation. C’est tout ce que ce milieu là représente qui m’a donné envie de faire cela.

Les vins sont tellement spécifiques, il n’y en a pas un qui ressemble à un autre et ils sont tellement en lien avec le vigneron. Même si le terroir, les cépages, la nature jouent – mais celui ou celle qui va faire le vin. On va le reconnaître. Je ne sais pas de quelle manière il l’influence mais on reconnait les vins de telle ou telle personne. Donc j’avais envie de savoir quel allait être le vin que j’allais faire. Je pense que c’est un peu comme les gens qui commencent à chanter ils ont envie de connaitre leur voix, ou un peintre, quelle est sa palette ou sa touche. Moi j’ai eu envie de savoir quel serait mon vin si je me mettais à en faire.

Pourquoi faire de la vente de vins naturels à Marseille ?

Je voulais faire du vin mais comme je suis une urbaine, que je n’ai jamais vécu à la campagne, que j’habite à Marseille depuis 25 ans et que je ne voulais pas quitter cette ville, je me suis dit que j’allais essayer de faire une micro cave de vinification urbaine comme il y a des micro basseries. Je me suis lancée en 2016 ici mais pour me lancer j’ai fait 9 mois de formation en 2014, avec deux mois de vinification dans un domaine et j’avais une semaine de cours puis une semaine de stage et ainsi de suite et donc j’ai été chez beaucoup de vignerons. Aux vendanges de 2015, j’ai fait mon premier vin chez un vigneron qui m’a accueillie et parrainée pour ma première cuvée et en 2016 j’ai commencé ici.

Découvrez Temps Gourmand

Étiez-vous obligée de suivre cette formation pour créer votre cave ?

Pour moi c’était obligatoire, j’avais besoin de passer par cette étape, pour m’instruire davantage et aujourd’hui c’est ce qui me permet de savoir que je ne suis pas qu’une amatrice, que j’ai fait ce qu’il fallait. Cette formation m’était indispensable pour me sentir légitime.

Êtes-vous seule dans cette aventure ?

Je suis seule mais mes fils me filent des coups de main de temps en temps et après quand il y a de gros moments de travail, j’ai des amis qui adorent venir travailler à la cave, fouler le raisin, nettoyer des cuves etc.

Pourquoi avez-vous accepté d’être un relais frais pour Temps Gourmand ?

Je connais Temps Gourmand depuis plusieurs mois voire une année, je m’entends bien avec eux, j’aime beaucoup leur démarche, nous sommes voisins sur des événements, on m’a proposé d’être relais frais et ça me paraissait évident de dire oui. D’un autre point de vue, je me suis dit que ça allait aussi faire connaitre ma cave.

Êtes-vous aussi partisane des aliments naturels en général ?

Oui je le suis mais avec tous les paradoxes que chacun peut avoir. Si on boit du vin naturel, qu’on mange le plus sain possible mais qu’on fume c’est un paradoxe. Mais chacun a son paradoxe. Il y a ceux qui ne peuvent pas s’empêcher de prendre des douches très longues, ceux qui ont la lumière toujours allumée et à côté qui vont privilégier les sorties à vélo. Voilà, le monde d’aujourd’hui fonctionne avec nos paradoxes aussi.

Ce n’est pas un hasard si nous avons choisi POUR comme relais frais ! Nathalie élabore ses vins avec l’amour du terroir et ce sont des valeurs que nous partageons également chez Temps Gourmand afin de consommer des produits plus sains et plus savoureux.

Tout savoir sur le vin naturel

Pour du vin Nat(h)
1bis rue Farjon 13001 Marseille
Du mardi au vendredi 18h-20h
Samedi 17h-20h
Retrouvez sa page Facebook
Soirée découverte La Cave de Baille & Maison Matthieu

Soirée découverte La Cave de Baille & Maison Matthieu

Rendez-vous à la Cave de Baille à Marseille pour une soirée découverte Saumon fumé à la tourbe et whisky !

Soirée découverte La Cave de Baille à Marseille

Le 31 mai, à partir de 18h, La Cave de Baille vous accueille aux côtés de Stéphane de Maison Matthieu pour une soirée découverte. Venez déguster la dernière nouveauté de Maison Matthieu : le saumon fumé Caractère à la tourbe accompagné des meilleurs whiskies, sélectionné par Hugues de La Cave de Baille.

Au menu, découvrez des assiettes gourmandes de saumon fumé à la tourbe mais aussi des assiettes estivales de la carte de La Cave de Baille. Pour les amateurs, Hugues propose les whiskies suivant :

  • -Whisky While we wait de Rassay : un mélange de whisky tourbé et non tourbé aux accents épicés et fruités.
  • -Whisky Spice Tree, de la maison Compass box : un whisky délicieusement épicé aux arômes de cannelle et muscade.

Mais aussi deux vins blancs d’été :

  • Domaine Breton, Vouvray, Pierres Rousses 2017 : un vin bio et léger à la saveur fruitée.
  • Domaine de Souch, Jurançon sec, cuvée Montplaisir 2016 : un vin bio frais et fruité.
Soirée découverte La Cave de Baille et Maison Matthieu
133 boulevard Baille
13005
Marseille
A partir de 18h, entrée libre
 

La cave de baille : C’est quoi ?

Hugo, originaire du Languedoc, est l’héritier d’une tradition familiale de viticulteurs amateurs de bons vins et de bons champagnes. Il vous conseillera dans le choix de bonnes bouteilles. Vous pourrez découvrir ses sélections au cours des soirées vinologues du jeudi. A l’ardoise (le midi seulement en semaine), vous pourrez déguster une cuisine de bistrot élaborée par Sonia Pierlas, une adepte des produits locaux.

  • La cave : Cave à vins naturels, bios, conventionnels, une sélection de coups de coeur de vins d’auteur. un choix impressionnant d’environ 1 200 références de vins, champagnes, whiskies et autre alcools.
  • Le bistrot : Cuisine amicale, producteurs locaux, produits de l’artisanat français à découvrir entre 12h et 14h30 du mardi au vendredi
  • Les services : Conseils, livraisons, cartes de vins, mariages, cadeaux… Nous sommes toujours à votre écoute !
 
Découvrez Temps Gourmand
Journée portes ouvertes au Domaine Milan

Journée portes ouvertes au Domaine Milan

Le Domaine Milan de Saint-Rémy-de-Provence, organise deux fois par an, une journée portes ouvertes pour venir découvrir la propriété, les vins et quelques artisans du terroir. C’est l’occasion pour les particuliers de découvrir des vins naturels et une exploitation biodynamique. Apprenez-en plus sur les vignes et la fabrication du vin, et découvrez l’histoire du Domaine Milan.

Traditionnellement, des promenades en calèche sont proposées pour vous faire découvrir la propriété, une promenade agréable et originale garantie.

A cette occasion, plusieurs artisans et paysans de la région seront présents, pour de la vente à emporter et de la restauration. L’occasion pour vous de rencontrer Mélanie de la ferme de Roumanille, Stéphane de Maison Matthieu et Annabel de Temps Gourmand qui vous servira quelques charcuteries de Bernard Giroud.

C’est bien sûr aussi  l’occasion de découvrir les vins du domaine, et de visiter les chais.

Venez profitez de cette belle journée pour visiter le Domaine Milan : balades en calèches, gourmandises et découverte des vins !

Découvrez qui se cache derrière Temps Gourmand

La cave Fondère à Marseille 5 avenues , authentique et familiale

La cave Fondère à Marseille 5 avenues , authentique et familiale

Chez Temps Gourmand, quand vous passez une commande de délicieux produits, vous avez la possibilité de la récupérer dans un relais-frais. Ces relais-frais sont des commerçants de proximité, souvent cavistes mais encore encore boulangers ou autre passionnés du goût, qui gardent votre commande au frais. Ils partagent les mêmes valeurs d’authenticité, et de respect du savoir-faire que Temps Gourmand. Nous vous proposons de les découvrir, ainsi que leur établissement au détour d’une petite présentation.

La cave Fondère à Marseille

Quartier 5 avenues dans le quatrième arrondissement de Marseille, se trouve la cave Fondère, petite cave familiale et authentique ouverte depuis 1930. Guy, connaisseur du vin depuis 43 ans est le propriétaire de la cave, il est un peu tombé dedans lorsqu’il était petit !

L’histoire de la cave Fondère

Elle a ouvert ses portes en 1930 pour la première fois, et ne s’est jamais refermée depuis puisque les propriétaires se la lèguent de génération en génération. A l’origine la cave Fondère vendait du vin en vrac, puisqu’à l’époque les bouteilles n’étaient pas forcément disponibles et chacun venait avec son petit tonneau. Plus tard la cave a commencé à vendre de plus en plus de bouteilles, jusqu’à éliminer complètement le vin en vrac.

Aujourd’hui, Guy propose du vin de toute la France pour convenir à tous les goûts. Ces goûts ont d’ailleurs évolués comme nous le dit Guy, puisque l’on est passé d’un vin fort en goût et caractère à des vins plus légers et soyeux. La qualité s’est aussi nettement améliorée, avant les vins contenaient beaucoup de So2 ( sulfites), aujourd’hui on en trouve de plus en plus “So2 free” soit sans sulfite. On peut d’ailleurs en retrouver à la cave Fondère avec les quelques 600 références de vins proposées.

La cave Fondère tient à proposer des vins respectant un certain rapport qualité/prix. Les producteurs sont sélectionnés en personne par Guy, car il dit que l’on voit le producteur au travers du caractère du vin et c’est important d’avoir un bon producteur pour un bon vin. Authenticité du vigneron, découverte de nouveaux vins et faire voyager ses clients, c’est le souhait de Guy. Pour cela il est constamment dans la recherche de nouveaux producteurs, de nouvelles saveurs et prodigue ses précieux conseils à ses clients pour partager sa connaissance du vin.

Guy est un caviste authentique, passionné par les vins et son métier. Au fil des années il a forgé une relation unique avec ses clients.

Découvrez qui se cache derrière Temps Gourmand

Le petit plus de la cave Fondère

La cave Fondère possède une belle collection d’Armagnac millésimés. Cela peut être un cadeau d’anniversaire idéal, puisque l’on retrouve des bouteilles millésimées sur une période d’environ 50 ans. Ainsi vous pouvez acheter une bouteille avec l’année de naissance de la personne à qui vous souhaitez l’offrir.

La cave Fondère et Temps Gourmand

C’est Guy qui a contacté Stéphane, pour devenir relais-frais, après l’avoir rencontré au cours d’une dégustation. Il connaît bien les produits Temps Gourmand puisque qu’il les reçoit dans sa cave avant que les clients ne viennent les chercher.

Il propose donc plusieurs accords met/vins :

Avec le saumon : un vin blanc qui va supporter le gras du saumon : Sainte Marie par exemple

Avec la charcuterie : un rouge soyeux ou un blanc type Sauvignon, Sancerre, ou Saumure

N’hésitez pas à aller découvrir la cave Fondère en vous faisant livrer vos délicieux produits Temps Gourmand la-bàs lors de votre prochaine commande Avec sa large connaissance du vin, Guy saura vous conseiller pour accompagner au mieux vos produits Temps Gourmand.

Cave Fondère
2 rue Fondère
13004 Marseille