Il faut que je vous avoue quelque chose, j’ai une passion pour les émissions culinaires.  La mode est aux concours de cuisine à la Top Chef, mais moi mes émissions culinaires préférées sont les portraits de chefs. Je fais une exception pour les concours de cuisine anglais (si, si), dont l’état d’esprit, le fair play et la bienveillance envers les candidats me correspondent plus.

 

Mon émission de cuisine préférée

En m’abonnant à NetFlix, j’ai tout de suite découvert Chef’s table. Cette série documentaire en est à la 6ème saison, alors cela vous donne des dizaines de soirées à rêver et saliver pour les prochains mois… Pour ma part je les savoure comme un met rare.

Le format des épisodes est relativement le même à chaque fois : présentation d’un chef et de son restaurant, retour aux origines, ce qui l’a motivé, ses débuts dans la cuisine, ses échecs (il y en a dans toutes les carrières), l’imbrication de sa carrière et sa vie personnelle, l’apogée de sa carrière (qui est souvent maintenant), et ses recherche de produits. C’est la denière partie qui me fascine : quel que soit le chef, quel que soit son pays, son type de cuisine, la recherche d’ingrédients, la relation de confiance avec les producteurs est essentielle.  Et ça évidemment, cela me parle. On y voit des passionnés chercher les produits parfaits, parfois tester des saveurs que l’on imaginerait pas consommables. Je pense notamment à un chef dans les Andes qui teste toute sorte d’herbe, lichen, sève que personne n’a jamais tenté de manger pour faire découvrir son pays. Sa guide est parfois un peu inquiète quand il met n’importe quoi à la bouche d’ailleurs…

Dans Chef’s Table vous ne découvrez pas seulement des chefs à la mode, mais aussi une moine perdue dans sa montagne  qui cuisine pour son monastère, ou bien un cuisinier d’une gargotte qui propose de la street food (cuisine de rue quoi…) incroyable. La richesse des profilts, le fait qu’il ne faille pas forcement avoir des nappes blanche (parfois la table se confond avec l’assiette…), et 12 couverts de chaque côté de l’assiette pour être un grand chef, rend cette émission d’autant plus passionnante.

Et ma chouchou, une chef présentatrice

Et si vous voulez découvrir une cheffe géniale, qui partage ses passions et vous transmet sa curiosité, il faut absolument voir sel, gras, acide, chaleur.  Samin Nosrat est juste géniale, car elle réagit avec le coeur, elle prend du plaisir dans ses découvertes culinaires, elle est là par passion et aime partager ses plaisirs, et ca la rend extrêmement attachante. Il n’y a donc que 4 épisodes à cette série, chacun sur un thème du titre. Le dernier épisode sur la chaleur tourne autour du partage et de la transmission, avec ses amies et sa mère, qui  a son caractère.

La gastronomie est une culture, c’est peut être la première de l’humanité. Il me semble essentiel d’en appréhender la richesse, et de partager notre culture gastronomique avec nos voisins. J’aime découvrir le travail de ces chefs passionnés, et cela me donne parfois des idées de mélange et d’expérimentation que je n’aurais jamais eu de moi même.