Qui ne s’est jamais rué sur un paquet de chips, ou de petits biscuits apéritifs ? Consommés en petite quantité et de manière occasionnelle, ces aliments ultras transformés ne sont pas forcément mauvais pour la santé. Cependant, ces derniers peuvent poser un réel problème diététique.

Mélanie de la biscuiterie Le Bada a décidé de créer à l’occasion de l’arrivée de l’été des biscuits apéritifs sains et naturels, sans additifs et conservateurs.

 

Les aliments ultras transformés

Il existe 4 groupes d’aliments :

  • les aliments bruts ou peu transformés.
  • les ingrédients culinaires.
  • les aliments transformés (fabriqués à partir des aliments bruts et des ingrédients culinaires, ils ont subi des processus de transformation et de conservation simple).
  • les aliments ultra transformés.

 

Les aliments ultras transformés, un plaisir coupable ?

 

Les aliments ultras transformés sont une catégorie d’aliments, qui pose problème pour la santé. Ces derniers ont une formulation industrielle élaborée par combinaison d’ingrédients et/ou d’additifs (recombinaison de nutriment). Ces faux aliments sont créés grâce à des matrices reconstituées par l’homme exemple : barre chocolatée, yaourt à boire, soda, biscuit apéritifs etc…

Pour mieux comprendre l’évolution des modes de fabrication et de consommation de ces aliments, il est nécessaire de remonter 2 siècles en arrière. Les premiers produits industriels apparaissent vers la fin du XIXème siècle avec les boîtes de conserve et l’appertisation ( Nicolas Appert inventeur de cette méthode de conservation). C’est le nouvel essor de l’industrialisation de l’alimentation.Dans les années 1980, les aliments sont de plus en plus transformés surtout dans les pays développés. 

Un paradigme sous-entendrait que les aliments serait une simple somme de nutriments. Cela aurait encouragé la création de nouveaux aliments : les ultras-transformés . Cette conception serait  à revoir car cela supposerait que l’on peut décomposer et fractionner l’aliment pour obtenir une nouvelle matrice sans risque évident pour la santé. 

Ces denrées ultras transformées représentent la moitié des produits vendus en grande surface. Plusieurs études ont mis en exergue, une certaine corrélation entre la consommation excessive d’aliments transformés et l’augmentation de maladie chronique et de cancer.  Si vous avez envie d’approfondir ce sujet, Le Monde traite cette problématique dans un article passionnant.

En effet, une des solutions serait d’essayer de manger local, de s’approvisionner chez des petits producteurs. Changer nos modes de consommation serait bénéfique pour notre santé mais aussi pour la planète (exit les tomates en hiver) et le bien-être animal.

 

Les biscuits apéritifs

 

Biscuits apéritifs et diététique 2 termes antinomiques ? Les biscuits apéritifs font partie de la catégorie des aliments très transformés. 

On reproche souvent aux biscuits apéritifs d’être trop salés, trop gras. Cette association de sel et de mauvaises graisses est néfaste car elle perturbe les sensations de soif et de faim. Ajoutez les sucres, les arômes artificiels et les exhausteurs de goût au procédé de fabrication, les biscuits apéritifs ne sont pas des aliments à consommer quotidiennement.

Aujourd’hui , il est nécessaire de revenir à la consommation de vrais aliments, en effet, il existe peu de risques de consommer de temps en temps des produits ultras transformés. Ces aliments sont à consommer pour leur praticité ou en cas de dépannage (pique-nique etc…).

 

Les biscuits apéritifs de Mélanie Le Bada

 

Mélanie a pris le parti de créer cet été des biscuits apéritifsPas d’additif, pas de conservateur. Des crackers que l’on peut déguster lors d’apéritifs sans se soucier de leur composition. Mélanie propose 3 variétés de biscuits : aux tomates séchées, aux olives et aux 4 graines. Chaque biscuit est fabriqué avec des ingrédients sains, farine de blé, olives noires, tomates séchées, graines biologiques, huile de colza.

 

Les biscuits apéritifs Le Bada

Découvrez les crackers Le Bada sur Temps Gourmand

 

La création des biscuits apéro de Le Bada s’inscrit dans la démarche des producteurs Temps Gourmand :  proposer des produits sains non transformés qui de facto respecte l’environnement, le bien-être animal et l’homme.

Ces biscuits apéritifs sans conservateurs, accompagnés avec les vins naturels de Nathalie sont à déguster sans modération. Exquis !